Force Ideal Ensemble Respect

F.I.E.R. d'être Berrichon !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Conférence sur l'Indépendance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
dexter08deSA

avatar

Nombre de messages : 517
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Sam 28 Jan 2012 - 1:11

Cela faisait plusieurs mois que Dexter n'avait plus mis les pied dans ces locaux.
Comme à son habitude, c'est toujours au dernier moment qu'il arriva, suite à l'invitation de son vieil ami George.

Il entra dans l'amphithéâtre, scruta un peu les personnes s'y trouvant déjà...

Beaucoup de visages lui étaient familier, mais depuis que Dexter décida de raccrocher un peu, que ce soit dans la partie politique ou la partie militaire, afin de pouvoir profiter un peu de la vie. Mais avec tout les évènement qui se déroulaient entre temps, cette retraite fut de courte durée.

Il voyait que beaucoup de regard se portait sur une personne, et en écoutant un peu les "blabla" des gens, il crût comprendre que la Reyne, elle même, s'était déplacée.

Dexter trouva une place afin de s'installer avant le début de la conférence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoopie60

avatar

Nombre de messages : 361
Localisation : Berry, Puy-Vallée, Albanie, à vous de chercher où je suis
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Sam 28 Jan 2012 - 1:22

S'il était une chose à retenir, ne jamais arriver bien avant que discours soient prononcés. Quelle était la nature du rassemblement? Elle en avait oublié les tenants, à force de lassitude, d'engourdissement de son précieux, et de bourdonnements incessants l'assommant aussi sûrement qu'une potion d'endormissement. De longs soupirs entrecoupant les salamalecs de ses voisins, venaient casser son épuisement. Pour faire bonne figure, Whoopie avait tenté quelques sourires de bienséance, sans succès. Désabusée, elle attendait le moment, où enfin l'intéressant primerait sur l'insignifiant. Ne voyait aucunement l'avantage d'en rajouter, préférant se taire que mêler ses banalités aux insipidités.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June
Admin
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 38
Localisation : J'aurais bien une réponse, mais ça serait déplacé. Voilà.
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Sam 28 Jan 2012 - 9:19

Toujours assis à côté de la Reyne, au premier rang, June s'impatientait.

Le vieux poilu se faisait attendre.

Il surveilla la Majesté du coin de l’œil. Elle avait bien du courage - ou bien de l'insolence - pour s'être présentée ici. Bien sûr, elle n'avait peut-être pas voulue être remarquée, vu ses vêtements.
Mais bon, elle était là, autant que les Ponantais.

Sortant de ses pensées, il chercha George des yeux. Mais qu'est-ce qu'il foutait ?

June se rassura en se disant que, comme toujours, George arriverait au moment opportun.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups.iowoi.org/
Georgepoilu
Admin
avatar

Nombre de messages : 5279
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Sam 28 Jan 2012 - 13:41

Nebisa, reyne de france...? A ces mots, George manque de cracher ce qu'il boit. réalisant ensuite qu'elle était venue seule dans ce local à la densité élevée de ses opposants, il fait un signe pour appeler son vassal le plus proche et lui donne consigne de réunir ses autres vassaux pour veiller discrètement sur la sécurité de la reyne

Il réalise alors qu'on attend qu'il prenne la parole.


Béda, Gazoute

L'indépendance, vaste sujet...

Aujourd’hui, de nombreuses personnes se posent la question du statut de notre pays : le Berry est-il encore français, est- il indépendant, est- il ponantais ? il serait facile de vous répondre directement mais je préfère vous donner des éléments vous permettant de forger un avis par vous-même.

Posons-nous deux questions : qu’est ce qui unit le Duché de Berry au royaume de France ? et qu’est -ce que la France ?

Les parisiens ou les basins à l’intelligence limitée d’un Llyr vous diront que le Berry est une province de la France indivisible éternelle appartenant au roy. Une fois qu’on dépasse la bétise de ces propos simplistes, on constate que la réalité est tout autre: à une époque que nul d’entre nous n’a pu connaître, bien avant que des frontières administratives du Berry ne soient créées, des personnes parlant berrichon peuplaient des hameaux dans les forêts de Sancerre à Losses et de Saint Aignan à Aigurande. Certes le Berry n’existait pas encore mais les berrichons peuplaient déjà ce pays et y vivaient paisiblement.

Et un beau jour, des notables berrichons, aidés de quelques nobles étrangers ont unifié les villages dans une province à laquelle ils ont donné leur nom : le Berry. Ils ont élu le dirigeant de la province en l’appelant Duc de Berry. Le premier d’entre eux était Volpone, suivi du Duc Thierry.

A cette époque, un noble possédant de vastes étendues de terre et à la puissance militaire supérieure à ces contemporains s’est fait appelé roy de France et a offert protection à d’autres nobles qui lui ont fait allégeance. Ces terres personnelles sont devenues le domaine royal et les seigneurs lui faisant allégeance, les autres provinces de France.

Dire que le Berry était déjà français serait commettre une erreur historique, le Duc de Berry n’a pas fait allégeance au Roy de France Levan. Le 1er Duc de Berry Volpone et son successeur n’ont pas fait allégeance au Roy de France. Selon les parchemins et historiens berrichons relatant la vie en ces temps et récemment mis à jour par nos archivistes, le premier Duc de Berry a avoir fait allégeance à la couronne de France est le Duc Juliani au cours de son règne.

Le Roy de France était loin d’avoir autorité sur les Ducs de Berry de l’époque puisqu’il était venu compléter le 1er conseil ducal de Volpone, celui réunissant les notables berrichons et quelques nobles étrangers pour construire les structures étatiques du Duché de Berry. Celui qu’on appelait alors Levan de Normandie était un simple conseiller ducal aux ordres du Duc de Berry pour la gestion des affaires berrichonnes. Difficile de voir en ce simple conseiller le suzerain du Duc de Berry …

Vous constatez que le premier mensonge royaliste est ici effacé par les faits historiques : non, le Berry n’appartient pas depuis toujours au royaume de France ! Il s’y est volontairement rattaché par l’allégeance de son Duc.

Suite à cette allégeance, qu’est ce qui nous unit à la France ? Une seule chose, le serment vassalique du Duc de Berry à la couronne de France et rien d’autre. Si demain, ce serment venait à être rompu, le Berry ne serait tout simplement plus lié au royaume de France.

Un serment par lequel le Duc de Berry promet assistance, conseil et respect en échange de justice et protection (et accessoirement de subsistance). Il s’agit d’un contrat entre deux nobles, le Duc de Berry et le Roy de France. Je vois dans l’assemblée que les berrichons ont souri en entendant que le Roy de France nous devait protection.

En effet, le contrat a connu au cours des années de très nombreux coups de couteaux de la part de Paris… examinons cela


George boit une gorgée de son verre "spécial" avant de poursuivre

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilis

avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Sam 28 Jan 2012 - 13:45

Comme à son habitude Adilis arrivait en retard... elle essayera de se faire discrète pour ne pas que l'on remarque son arrivée tardive...

Adilis était vêtue d'une longue robe de soie rouge, la plus belle de sa garde-robe. Elle eu d'ailleurs du mal à l'enfiler ce qui est surement une des raisons de son retard. Autre raison de son retard, sa coiffure un des plus soignée qu'elle n'ai jamais eue, en effet il va y avoir du monde à cette conférence, il fallait donc qu'elle soit la plus présentable possible.

Arrivée enfin au FIER, elle ouvrit donc la porte des locaux, se présenta aux gardes et entra... Personne dans les couloirs mis à part des verres vides de bug, apparemment tout le monde est déjà dans la salle de conférence! ZUT!! Elle à raté le verre de bienvenue et en plus elle va devoir entrer toute seule dans la salle... Elle s’avança donc vers cette fameuse salle et y entre ouvrit la porte afin de voir si il y avait du monde... La salle était presque remplie! Re ZUT! Elle qui voulait être discrète...

Heureusement la porte ne grinçait pas, elle l'ouvrit donc en entier et entra dans la salle.. OUF! personne ne l'a entendue... Mais Adilis n'est pas la plus veinarde... manque de chance! La porte se referma très vite et claqua à cause d'un courant d'air! Son teint si blanc se transforma vite en écarlate...

Étape suivante, trouver une place! Norf de norf... D'habitude il n'y à presque personne... Ici la salle est remplie, il ne reste qu'une place en plein milieu du deuxième rang... Bon ben pas le choix... Elle s'avança donc en saluant ses amis d'un geste de la main accompagné d'un sourire amical et alla s'asseoir tranquillement mais toujours en étant aussi gênée alors que son cousin, le poilu prit la parole.. Ouf! pas si en retard que ça se dit elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June
Admin
avatar

Nombre de messages : 2687
Age : 38
Localisation : J'aurais bien une réponse, mais ça serait déplacé. Voilà.
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Sam 28 Jan 2012 - 14:34

June écouta George avec attention. C'était vraiment très intéressant, et rien que cette première intervention du Duc d'Aigurande lui avait appris certaines choses.

Il attendait la suite avec grande impatience, sans le montrer toutefois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loups.iowoi.org/
Berruyer

avatar

Nombre de messages : 1599
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Sam 28 Jan 2012 - 16:15

Berruyer avait reçu comme consigne de son suzerain le Duc Georgepoilu de veiller à la sécurité de la reyne de France.
Cette dernière osait venir "rencontrer" les berrichons après les avoir massacrés durant de longs mois, quel courage...
Rencontrer était un bien grand mot puisqu'elle ne venait que pour des raisons personnelles.
Rien à secouer du berrichon? tant mieux, le berrichon n'en demandait pas plus.

A l'affût, prêt à bondir au premier dérapage mettant en danger la sécurité de celle qui dirigeait tant bien que mal les provinces françaises, l'homme avait la main serré sur son épée.
Debout, discret et figé, il observait les personnes présentes à la recherche d'indices suspects.
Il surveillait tout particulièrement Poum, qui souvent, était emprise de spasmes, la conduisant à faire des choses incompréhensibles. Ce n'était ni le lieu ni le moment.

Ceci dit, au fil du temps, écoutant d'une oreille l'introduction de son suzerain tout en repensant à ces mois passés, il se demanda si dans un moment de folie il n'aiderait pas en tournant la dague de celui ou celle qui se jetterait sur celle qui avait apporté la terreur et la désolation sur le sol berrichon.

D'un mouvement de tête comme pour chasser cette idée pourtant jouissive, concentration et observation furent de retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bimba18

avatar

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Dim 29 Jan 2012 - 3:15

Un voyage en DR à la recherche d'un potentiel vieil époux royalo (ben ouai vu qu'aucun berrichon fieriste ne voulait de la vieille relique), une lettre de son suzerain, et la voilà qui rapplique après de longues semaines d'absence dans les locaux du Fier. Qu'est ce qu'elle venait y faire ? Elle en savait trop rien. George parlait de sa sécurité ? Mais la sécurité à qui ? Il aurait quand même pu lui en dire plus dans sa missive. Arrivant à la traine comme d'habitude, elle avait loupé le discours du vieux Fieriste et était donc complètement larguée.

Avançant dans la plus grande discrétion... Elle s'approcha de sa Momie et lui murmura tout bas.


Psssss Berru ? Tu peux me dire pourquoi on est réunit ? J'ai rien compris à la missive de George...

Elle espérait juste que c'était important. C'est qu'elle commençait à bien s'y plaire en Alençon la Rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Fou

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Dim 29 Jan 2012 - 22:04

Pile ou face, que répond la demoiselle en détresse ?
L'un et l'autre... monnaie rendue, et quelle pièce !

Les genoux tressautent, réaction forcée des nerfs qu'il a sensibles. La douleur n'est que passagère et lui fait payer le prix des pitreries prodiguées. Juste retour des choses duquel il est coutumier... le Fou observe sans mot dire le tissu taché et passe une main sur la boue répandue. S'il éprouve une gêne, ce n'est que celle d'avoir donné raison à la frivolité en personne, assise quelques rangs non loin de lui. Il est temps de s'acheter de nouveaux habits... ceux-ci ont atteint le bout de la vie qui leur a été donnée dix-huit mois plus tôt par une duchesse à l'hospitalité trop prononcée. Blanc sur noir, noir sur blanc, pas une teinte de gris... d'autres couleurs danseront bientôt aux yeux de celle qui a trahi. Trois jours et trois nuits... délices des préparatifs, jouissance de l'imminence.

D'une oreille à l'autre, le sourire étiré est empreint de franchise.
En son royaume, la vengeance n'est toujours que partie remise.


Si papa Elfyn daigne un jour mettre les pieds à Cholet, je le ferai avec joie...

Oh, la belle cape. Il s'y essuie la paume tranquillement...
Kentoc’h... plutôt la mort que la souillure, vraiment ?
Titillons la puissance, agaçons cette suffisance.


Je proposerais bien mes bottes à vos augustes orteils mais je crains que vos chevilles ne puissent s'y glisser.

L'attention est prêtée au discours d'un autre duc. Une bonne histoire. Infime froncement. Mauvaise stratégie... les droits n'ont pas de passé pour les justifier. Ils ne sont rien qu'un commencement sans origine, le reflet d'un avenir illimité. Battement de paupières. Loin du présent Berry, des visages angevins lui tendent les bras, étranges figures d'un duché qu'il vient seulement de quitter. Libère-moi ! crient-ils sans le savoir. Le récit hésite sur le chapitre à suivre. Il lui faut trancher dans le mou de la concorde... cessant son vagabondage, l'esprit s'arrête soudainement au croisement de deux chemins.
Tête penchée vers une princesse contre qui l'interrogation lève le point...
Le premier n'est qu'un nouvel appât.


Que faites-vous là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot de Bourg Blanc

avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : Breizh for ever...
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Dim 29 Jan 2012 - 22:17

La Reyne? Rien que ça??
La blonde se hisse un peu, s'étirant le dos au maximum, essayant de deviner laquelle... Dans cette assemblée d'inconnus, toutes les têtes se distinguent, mais aucune ne livre son secret.

Alors Margot se tient tranquille, d'un air angélique, et écoute celui qui s'exprime, retenant malgré tout qu'il le fait dans un silence relatif.

Sur le parchemin, entre ses mains, le nom du Curbellan. Elle est curieuse de le voir, d'entendre un discours officiel, ou il n'aura pas ce sourire en coin, cet air narquois, et la pique à chaque phrase.
Attendons donc... Et soyons sérieuse, puisque c'est la norme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marzina

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Angers
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Lun 30 Jan 2012 - 3:27

Les yeux noirs observent chaque détail, discrètement. Elle a remarqué le mouvement des genoux. Faiblesse ? Ca semble évident, elle est bien consciente qu’elle a une force de mouche, chez les Penthièvre ce n’est pas elle qui a hérité des muscles, alors si ca lui a fait quelque chose…Le sourire se fait sadique, elle saura réutiliser cette information au moment opportun.

« Votre vue est sûrement basse, il y est régulièrement. »

Ainsi donc il est au Ponant…soit. Les yeux se posent sur les bottes précitées.

« Ma Doué non, pour rien au monde je ne porterai pareilles horreurs ! Je préfère rester pieds nus. »

Et pieds nus elle reste, dégourdissant ses jambes nues sans que cela ne paraisse la gêner. Elle écoute le discours du Poilu d’une oreille distraite. Ca ressemble fortement à la Bretagne par endroits, sauf que celle-ci jamais n’a prêté allégeance, les bretons ont toujours été de fortes têtes…Et ils le sont toujours, c’est fatiguant à la longue. Elle repousse ses boucles derrière son dos, dégageant un parfum sucré, et bientôt s’agite sur sa chaise, incapable de rester en place, trépignant d’impatience. Elle sent un souffle léger contre sa peau, avant d’entendre un murmure. Moue pensive, yeux dans le vague, elle murmure songeuse :

« Je trompe… »

Elle s’étire tel un chat, jusqu’au bout de ses orteils, et réprime une grimace lorsque le pied écrasé lui répond par des signaux de douleur. Regard discret vers l’éclat du solitaire ornant l’annulaire princier, probablement volé. D’une voix lasse elle termine :

« …l’ennui. L’ennui est mortel. J’aime les voyages et les rencontres. Et on discourt de liberté, ça me parle. »

Liberté, liberté chérie si vite envolée avec un simple morceau de ce métal qu'elle affectionnait tant pourtant...Les yeux noirs se tournent vers lui, empreints d’une curiosité infantile.

« Et vous ? Que faites-vous ici ? »

Avec un sourire, elle ne peut s’empêcher d’ajouter, se penchant vers son oreille, railleuse :

« On croise peu souvent des spécimens de votre genre dans les mondanités… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldric



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Lun 30 Jan 2012 - 14:04

Sitôt nommé sitôt sur les routes en direction du Berry. Le jeune poitevin ne se le fit pas dire deux fois, il était une conférence en Berry et il était un bal en Berry. L’un comme l’autre il devait y être. Ah le Berry, terre inconnue pour encore quelques heures du jeune Plantagenet. Déjà les bâtiments disait-ont du FIER se dressait devant lui. Carrosse, voiture, coche en tout genre et l’un aux armes de France. Il s’en étonna mais ne perdit pas d’avantage de temps d’autant qu’il était bien en retard.

Annonces puis salutations de rigueur, puis on le mena vers l’amphithéâtre ou déjà les voix se faisaient entendre. Il aurait souhaité salua la Chancelière mais pour el moment il se fit discret et écouta avec grande attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icie

avatar

Nombre de messages : 1
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Lun 30 Jan 2012 - 19:37

Et voilà, une roue cassée dans un chemin boueux et le voyage s'était terminé dans une auberge avec tout juste le temps de se decroter. Non pas que le lieu de la conférence etait une reunion mondaine, mais tout de même.
Elle voulait entendre, s'informer, sentir les courants qui traversaient le royaume.
Elle se glissa dans la salle au moment où Geoges le Poilu commençait son discours. Juste à temps.

Ohhhhhh mais c 'est qu'elle connaissait plein de monde finalement. Des gens de tout horizon. Le sujet interessait beaucoup de monde. Curiosité? informations? Sans doute des deux. Tiens, Sa Majesté avait fait le déplacement. Voilà qui était interessant.

Son fils était déjà là.

Mais? n'était ce pas son père? Que diantre, il lui fallait donc venir en Berry pour le voir.

Elle s'assit à ses côtés.

Père, je ne m'attendais pas à vous voir icelieu. Vous auriez du m'écrire, nous aurions pu faire le voyage ensemble. En partie au moins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saphyra

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Lun 30 Jan 2012 - 21:30

Saphyra soupira et sourit à son ambassadrice Margot en attendant la suite de la conférence qui semblait s'éterniser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minlawa

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mar 31 Jan 2012 - 9:50

chut chut chut je ne suis pas là!

Et oui grillé...

Et bien oui, je suis venu m'ennuyer ici. Il faut toujours s'intéresser au voisin. Et j'ai en projet d'absoudre le poussin de ses péchés terrestres.
Donc comme je m'intéresse toujours à ceux qui viennent se confesser, je viens ici.

Et vous ma cher fille préféré? Que faites vous ici?


il lâchait un bâillement, les conférences étaient ennuyeuse habituellement, mais aujourd'hui...
Il aurait préféré écouté le poussin cher les dragons, cela l’aurait bien plus passionné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azzazelo

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mar 31 Jan 2012 - 20:02

Il s'était dit pourquoi pas ? Une conférence sur l'indépendance qui se tenait en Berry, voilà qui avait de quoi aiguiser la curiosité du diplomate poitevin. De plus, du monde, il y en avait, et du beau, et du varié, de l'animal politique en veux tu en voilà, il ne manquait plus que la Reyne pour que le tableau fût complet...ha non,la voilà. Il ne regrettait pas d'être venu. Un petit salut discret à son collègue Eldric, et Azzazelo s'installa pour écouter les conférenciers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rapha13

avatar

Nombre de messages : 1400
Localisation : Bourges duché du berry
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mar 31 Jan 2012 - 22:16

apercevant le père Minlawa qu'il avait rencontré à Loches il se déplaça pour se mettre à côté de lui et il lui dit

Norf Mon père vous ici ? Je ne pensais pas vous voir un jour en ces lieux. Bienvenu au FIER le parti des berrichons.

Voyez comme notre duc parle bien ce n'est pas le votre en Touraine qui parlerai aussi bien, hein mon ami ?


avant de faire un grand sourire

_________________

l'Ordre Cistercien recrute !!! (cliquez sur le texte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmy_de_Aragon

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mer 1 Fév 2012 - 0:06

Jimmy d'Aragon vit le petit signe discret du duc d'Aigurande...

Il s'approcha de la Reyne, main serrée sur la poignée de son épée.. Non pas pour lui trancher la tête, comme il avait tant de fois rêvé de le faire, mais pour la protéger...

Terrible farce du sort... Il se devait d'obéir à son suzerain, et défendre au prix de sa vie celle qui avait semé le trouble et la misère dans son Berry tant chéri , celle dont les troupes avaient affamé villes berrrichonnes et amies, et fait tuer nombre de ses amis... Son aimée, tout comme lui, portait sur son adorable corps de profondes cicatrices nées des assauts des royalistes...

Il jeta autour de lui un regard courroucé.... La colère grondait en lui et quiconque lèverait la main contre Nebisa en subirait les conséquences...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poumona
Sainte FIERiste
avatar

Nombre de messages : 4281
Age : 28
Localisation : Saint Denis de Jouhet
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mer 1 Fév 2012 - 11:20

Tu doute que j'en soit capable l'ami ? C'est pas le nombre d'ultra présent ici qui m'empêchera de tuer la Reyne, je crois que maintenant qu'elle est si proche, rien ne m'en empêchera !

Et la borgne de sourire à Alleaume, rien ne pouvait l'en empêcher sauf peut être un ordre direct de son suzerain... Elle cru rêver lorsqu'elle vit Berru lui lancer un regard noire après un chuchotis de George et Bimba ainsi qu'un autre des vassaux du Poilu de donner l'air de protéger la Reyne. Mais qu'arrivait-il ? Elle observait la scène sans trop comprendre, jusqu'à ce qu'un page du vieux poilu lui apporta un message qu'elle lut discrètement. Elle n'en croyait pas son œil la Champlecy aussi montra t-elle le courrier au Duc D'Argenton. George lui demandait de protéger la Reyne, comment était ce possible ? De colère elle froissa la lettre et se leva pour trouver une place au premier rang afin d'accomplir son travail nouvellement désigné.


Ce vieux loufoque ! Je ne le comprendrais jamais ! Bon je me dois de lui obéir maintenant...

Un léger grognement et la brune de déplacer sa jambe de bois le plus discrètement possible jusqu'au premier rang ou elle s'assied aux cotés de June.

June, George m'as demandé de protéger la Reyne, ça fait mal dans l'égo mais si tu tente ne serait ce qu'une petite gifle je vais devoir t'en empêcher, ceci dit tu peu m’assommer avant, comme ça j'aurais une excuse pour t'avoir laisser faire.

Un léger sourire en coin vint apparaitre sur son visage et la borgne de suivre l'intervention du Poilu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_Bayard

avatar

Nombre de messages : 1
Localisation : Artois
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mer 1 Fév 2012 - 12:33

Bayard était arrivé bien tard à la conférence, faut dire que de Cambrai, en Artois, la route était longue. Et les affaires urgentes. Il était donc parti au dernier moment, et arrivé, bien sûr au dernier moment. Georgepoilu, qu'il avait déjà croisé dans les locaux de VA, Valeurs Artésiennes, parti politique des Bourrins, qui n'existent pas puisqu'ils sont une légende (c'est pour situer, hein ^^), commençait son intéressant historique lorsque le Comte d'Artois se glissa dans la salle, le plus incognito possible.

Indépendance... ce mot pour le moment mettait le feu à tous le nord... la conférence sera intéressante, pour sûr.

Au pied du Comte, deux nains, les fameux nains cambrésiens, s'installèrent, un nain secrétaire, pour prendre des notes ('tendez, vous croyez quand même pas que sa Grandeur va prendre note lui même ?), et l'autre, son terrible garde du corps, haut comme trois pommes (no comment)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmy_de_Aragon

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mer 1 Fév 2012 - 14:12

Jimmy vit la "garde" berrichonne de la Reyne se mettre en place... Il n'avait pas compris pourquoi il fallait défendre cette dame que le jeune soldat appelait la "Reyne fol" ... mais il était lié par un serment , dorénavant... il poserait les questions plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maewenn

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mer 1 Fév 2012 - 18:44

Elle écoute en silence la môme. Pour l'instant, rien de nouveau sous la lune. Il faut dire que lorsque l'on a connu que l'Indépendance, il devient bien difficile de comprendre comment l'on peut être le sujet de quelqu'un comme la Reyne. Le Comte a cessé de parler ... pour boire. C'est qu'il en a de la chance lui. Elle aussi, elle aimerait boire hein. Y'a pas de buvette dans le coin ? Elle cherche des yeux l'objet tant convoité, sans rien trouver qui la satisfasse. Un soupire et on se reconcentre. Chuuuuuuuuut. Faut pas se faire repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minlawa

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Mer 1 Fév 2012 - 18:54

À rapha13:

Ha vous vivez donc au Berry à présent? La dernière foi que je vous ai vu c'était à Vienne en tant que vicaire général.

Et puis "mon duc de Touraine" n'est pas le mien. Je ne suis ni breton, ni français ni quoi que ce soit de temporel, je suis prêtre Aristotélicien Romaine.

Ce conflit ne me touche pas vraiment, mais la vertu de l'homme qui fait cette conférence oui.
De toute façon, ce genre de débat temporel pour un bout de terre me fatigue beaucoup.


il sourit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hersende de Brotel

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Jeu 2 Fév 2012 - 18:07

Hersende avait été retardée à la Chancellerie Impériale au point qu'elle avait dû se faire excuser pour la conférence et se faire remplacer au pied levé. Heureusement Iskander était l'homme de la situation.

Ayant réussi à se dégager finalement avant que la conférence ne prît fin, elle pénétra dans la salle pleine de monde et resta quelques instants hésitante. Il ne restait plus de place dans le fond où elle aurait souhaité assister discrètement aux différentes interventions.

Seul le premier rang semblait encore assez dégarni, comme toujours dans ce genre de manifestation. Elle y repéra Poumona, mais il n'y avait plus de place à côté d'elle. Elle se glissa donc à côté d'une femme qu'elle ne connaissait pas à qui elle fit un petit sourire en s'installant, s'excusant ainsi de la déranger car elle semblait très attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rapha13

avatar

Nombre de messages : 1400
Localisation : Bourges duché du berry
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   Jeu 2 Fév 2012 - 21:10

ainsi le cistercien répondit au prêtre

Mon père ce conflit devrai vous toucher puisque qu'il en va de la liberté de pensée des hommes et non d'une terre de plus je pense que la vertu de celui qui fait cette conférence je la connais, je m'en occupe George est un des plus fervent aristotéliciens du Berry.

Chaque fois qu'il a pu inciter ou même parrainer un aristotélicien, aider un clerc au niveau Financier à atteindre le niveau théologique il la fait !

De plus si vous venez en Berry vous ne trouverez pas de réformé ou de je ne sais quel autre individu hérétique, George, a toujours préféré mettre ses distances avec ce genre d'énergumène...

Pour finir un des fondateur du FIER était feu Monseigneur Kuzcau, un grand archevêque de Bourges qui fit de grandes choses pour le Berry.

Mon père pour le fait que j'ai dit que llyr était votre duc j’espère que vous ne l'avez pas mal pris je sais très bien que le statut de clerc fait qu'il donne son allégeance qu'à la Sainte Eglise Aristotélicienne c'était pour vous taquiner comme j'ai appris que Llyr à honteusement essayé de rompre le concordat qui liait la Touraine à notre Sainte Mère l'Eglise...aumoins il pourra faire aller et venir ses hérétiques autant qu'il le souhaite.

_________________

l'Ordre Cistercien recrute !!! (cliquez sur le texte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conférence sur l'Indépendance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférence sur l'Indépendance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Force Ideal Ensemble Respect :: Rez-de-Chaussée - (Partie Publique) :: Amphithéatre Public-
Sauter vers: