Force Ideal Ensemble Respect

F.I.E.R. d'être Berrichon !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
aiwa2007

avatar

Nombre de messages : 167
Age : 34
Localisation : Saint Aignan
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Dim 25 Nov 2007 - 16:02

aiwa resta et se mit à écouter les douces paroles de l'orateur et l'enviait.
aiwa se dit heureux d'être membre de ce parti avec ces personnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com
Hugoruth

avatar

Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Sancerre
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Le rattachement au Domaine Royal...   Dim 25 Nov 2007 - 18:34

Après l’appel à la croisade de 1095 à Clermont, Eudes d’Arpin, Vicomte de Bourges, décide de partir pour libérer le tombeau de Christos. Pour 60 000 sous d’or, la vicomté est cédée… au Roy de France, Philippe Ier ! Les documents donnent 1101 comme date à laquelle la vente se serait conclue entre Eudes et Louis, fils de Philippe Ier, futur Louis VI le Gros. Le vicomte partit donc vers Jérusalem. Il y arrivera après de nombreux déboires et fut accueilli par Godefroy de Bouillon lui même.

Il faut bien imaginer que pour les Capétiens, cette acquisition était extrêmement importante. La Vicomté devient le premier territoire au Sud de la Loire dépendant directement du pouvoir royal mais surtout, la possession de l’archevêché de Bourges permet de s’assurer la présence d’évêques bienveillants à une époque où Philippe Ier est excommunié pour sa liaison avec Bertrade de Montfort (Plus d’explications sur demande^^). Mais l’administration de la province ne changea guère avec les nouveaux propriétaires. Louis VII , petit fils de Philippe Ier, marquera aussi son attachement à Bourges à trois reprises. Lors du Noël 1137, il se fit couronner dans la Cathédrale de Bourges, six mois après la mort de son père. Les plus grands seigneurs du Royaume y sont réunis. Quelques années plus tard, les grands se retrouvèrent de nouveau dans cette cathédrale, en 1145, pour un second sacre royal, afin de marquer (Il était courant chez les Capétiens de se faire couronner dans les moments les plus solennels, afin de recevoir les différents hommages qui leur étaient dus). Un an et demi plus tard, en Juin 1147, Louis VII le Jeune sonne le départ depuis le parvis de la Cathédrale de la seconde croisade. En 1152, l’annulation de son mariage avec Alienor d’Aquitaine provoque la scission du Berry. Le Bas-Berry retourne à la Guyenne et tombe donc dans l’escarcelle anglaise, escarcelle dont il n’est sorti que le temps de l’union entre Louis et Alienor. Bourges et le Haut-Berry restèrent, quant à eux, dans le Domaine Royal.

Pour l’anecdote, c’est au milieu du XIIème siècle que le neveu de St Bernard, Robert, fonda l’abbaye cistercienne de Noirlac.

Mais c’est à Philippe Auguste que l’on doit l’enracinement profond du Berry dans le domaine royal. En effet, le Berry devient le lieu de son affrontement avec les Plantagenêts, qui dominaient la Vicomté d’Argenton. Graçay et Issoudun sont par exemple arrachés en 1187. La mort de Richard en 1194 permit à Philippe Auguste de s’emparer de l’ensemble du Berry, dès 1200. Quatorze ans avant Bouvines, les Plantagenêts sont chassés du Berry. Philippe Auguste ne s’arrête pas là et fait bâtir à Bourges un immense rempart et une immense forteresse, « La Grosse Tour de Bourges ». Le Berry devint si soumis que Louis VIII s’en servit comme base de départ dans sa croisade contre les albigeois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lio_techno

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 26
Localisation : RP: Sancerre; HRP: Liège
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Dim 25 Nov 2007 - 20:26

Lio était tellement passionné par l'exposé qu'il n'hésita pas une seconde à poser de nouvelles questions.

Qui est Philippe Auguste par rapport aux précédents rois ? Est-ce le fils de Louis VII ?

Les Plantagenêts et les Bouvines sont-elles de riches familles berrichones ?

Tu parles de la mort d'un certain Richard, mais tu n'en dis pas plus. Qui est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugoruth

avatar

Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Sancerre
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Dim 25 Nov 2007 - 21:27

Lio reposa des question, ce qui ravit Hugoruth qui vérifia ainsi si les gens l'écoutaient ou roupillaient déjà...

Philippe Auguste est effectivement le fils de Louis VII et le père du futur Louis VIII. C'est l'un des rois les plus brillants de l'Histoire de France. Quant à ce fameux Richard, il s'agit de Richard coeur de Lion, le roi d'Angleterre. Sa mort lors d'un siège dans le Limousin permit à Philippe Auguste de prendre l'avantage dans de nombreuses régions, dont le Berry.

Les Plantagenêts sont, oui, une grande famille angevin, famille qui occupe surtout le trône d'Angleterre. Richard Coeur de Lion est par exemple un plantagenêt. Quant à Bouvines, j'évoquais là la Bataille de 1214, qui mit aux prises Philippe Auguste etl'Empereur Otton IV, ce dernier menant une coalition anglo-impériale. Bataille remportée par le roi de France qui remporta là l'une des batailles les plus importantes de l'Histoire de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugoruth

avatar

Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Sancerre
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Le Berry capétien   Lun 26 Nov 2007 - 10:49

Sitôt les réponses apportées, il poursuivit...

L’événement que j’ai passé sous silence ne peut l’être plus longtemps. En 1195 a lieu, à Bourges, un événement extrêmement important. En effet, Guillaume de Sully, alors archevêque de Bourges et Primat d’Aquitaine décède et lègue au chapitre cathédral une forte somme d’argent. C’est le point de départ de la construction de la Cathédrale de Bourges. La construction se répartira en deux phases. La première, pour le chœur principalement, ira jusqu’en 1215. La seconde, après dix ans de pause pour raisons financières surtout, courra de 1225 jusqu’aux environs de 1245. La date exacte nous est inconnue, mais la date de 1245 la plus probable. St Etienne de Bourges est un chef-d’œuvre architectural, remarquable principalement par son absence de transept.

Une grande partie des fiefs du Bas-Berry tombèrent dans l’escarcelle des Capétiens sous le règne de Louis VIII. En effet, sa femme, Blanche de Castille, les avait amenés en dot lors de leur mariage. Leur fils, Louis IX, en 1234, rachète à la famille régnante de Champagne le Comté de Sancerre. Après les Plantagenêts, c’était au tour des Champenois d’être éliminés du Berry. De cette époque date aussi la révolte des Pastoureaux, rassemblement de gens peu fréquentables sous la coupe d’un ancien moine de Cîteaux. Un boucher de Bourges trancha la tête de ce dernier et mit fin à ce rassemblement qui menaçait partie du Royaume.

En mars 1316, les Etats Généraux convoqués par le Roy Louis X le Hutin se réunissent à Bourges, preuve de l’importance politique de la cité. Son successeur, son frère Philippe V le Long a d’ailleurs été Comte de Bourges avant de devenir Comte de Poitiers. En tant que roi, il y séjourna fréquemment. En 1324, l’enfant de Charles IV le bel meurt en même temps que sa mère à Issoudun, après un accident de carrosse. Le Berry jouit alors d’un grand prestige dans la maison Capétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugoruth

avatar

Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Sancerre
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mar 27 Nov 2007 - 0:46

Pas de question, il peut poursuivre

Maison capétienne qui touche à sa fin. Au moment de l’avènement des Valois, les Capétiens étaient les seuls maîtres du Berry. Robert d’Artois est par ailleurs, et ce jusqu’en 1332, année de son procès bien connu et dépassant le cadre du Berry, est seigneur de Mehun sur Yèvre. Mais à partir de 1353, un nouveau péril menace le Berry. Le prince de Galles, dit « Le Prince Noir » à cause de la couleur de son armure En 1356, il assiège Bourges et manque de peu de prendre la ville, par traîtrise. De cette expédition, le Berry garde les traces… Le Bas-Berry s’est rallié en grande partie tandis que le Haut-Berry est resté fidèle à Paris.

En 1360, le Lieutenant Général du Roy en Languedoc, Jean, troisième fils de Jean II le Bon reçoit, par lettres patentes, comme fief le duché de Berry, créé pour l’occasion. Ce choix n’est pas neutre, le Berry étant une zone tampon entre la Guyenne anglaise et l’Île de France, terre des rois à la fleur de Lys. En 1361, à sa libération suite au traité de Brétigny, Jean arrive en Berry.

Commence pour le Berry une période faste, sans doute la plus glorieuse de son Histoire. Jean commença par reprendre les seigneuries encore anglaises (Graçay, Lury, Vatan ou Buxeuil). A partir de 1373, le duc de Berry devint Comte du Poitou et gérait ses terres depuis sa résidence de Mehun. En 1380, il se fait bâtir un palais à Bourges même, en appui sur le rempart gallo-romain. Une Sainte Chapelle est édifiée en 1392 afin d’accueillir sa dépouille. Véritable mécène, il fut un grand promoteur des arts et amateur de montreurs d’ours, dont il fit son symbole. Ses grandes heures en sont l’exemple le plus marquant. Mais Jean précipite le Berry dans la guerre des princes. Il s’allie avec le Duc de Bourbon, le Duc d’Orléans et les Comtes d’Armagnac afin de repousser l’influence grandissante des bourguignons auprès du Roy. L’armée royale vient à Bourges et assiège la ville, l’ost royal recevant le soutient de villes comme Issoudun. Une paix est finalement conclue et le Duc se retira à Paris, ne remettant plus les pieds dans ses domaines. En 1395, alors que le Duc est à Paris, naquît dans une famille de riches bourgeois berruyers un enfant nommé Jacques. Mais de lui et de sa famille je reparlerai plus tard.

La question de sa succession se posa dès 1407, alors qu’il était encore vivant. Le titre devait aller à Jean de France, le Dauphin mais ce dernier décéda en 1417, un an après la mort du duc Jean (qui est donc mort en 1416). C’est donc au nouveau Dauphin, Charles, que le titré échoua. C’est le futur Charles VII. Du règne de Jean de Berry, la province ne retira que peu de bénéfices financiers ou politiques. La seule marque imprégnée par cet homme fut sans doute le nouveau statut du Berry, qui devint peu à peu la plaque tournante du Commerce entre le Nord et le Sud, mais aussi entre l’Est et l’Ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentaïg

avatar

Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mar 27 Nov 2007 - 13:33

Passionnant, vraiment !
Mentaïg en oubliait le boire et le dormir. Boire ?...
Le pauvre conférencier devait avoir le gosier sec, à force ! Profitant d'une pause, elle s'éclipsa discrètement en direction de la cafeteria, et revint avec un tonnelet de poire - mais surtout pas celui de la réserve personnelle du kef - qu'elle mit en perce dans un angle de la salle. Nul doute que Hugo ne serait pas seul à profiter de la pause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgaalad
Admin
avatar

Nombre de messages : 1881
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mar 27 Nov 2007 - 20:45

Gil écoutait la conférence d'Hugo avec toute l'attention qu'elle méritait.
Il regarda Mentaig s'affairer avec son tonnelet de poire et se dirigea versle bar improvisé.


J'espère qu'un petit gobelet m'aidera à mieux retenir la généalogie des roys de France car là ... c'est un peu la soupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentaïg

avatar

Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mar 27 Nov 2007 - 23:10

Mentaïg jeta à Gilgaalad un regard vaguement choqué. Effectivement, il avait grand besoin d'un remontant. Elle lui servit incontinent un plein gobelet de poire, et retourna s'asseoir en attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mar 27 Nov 2007 - 23:44

Ana arriva en trombe en courant... Puis stoppa net à l'entrée de la salle, le visage tout rouge et la respiration haletante.

Norf j'ai raté combien de siècles d'histoire là ?? dit-elle pour elle même.

Elle avait eu du mal à trouver une nounou et Drizz travaillait trop pour garder la petite d'où son retard... Elle s'assit le plus discrètement possible dans le fond de la salle en essaynt de comprendre ce qu'Hugo disait malgré son retard et son cerveau de blonde.
Revenir en haut Aller en bas
jazzette

avatar

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mer 28 Nov 2007 - 0:11

Jazzette tenait en retrait depuis le début de la conférence. Excellent. Très intéressant .. Elle attendait avec impatience que l'on parle du fief d'Aigurande ^^ Bien joli de parler de celui de Graçay pffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mer 28 Nov 2007 - 18:36

Ysabeau écoutait très attentivement. L'exposé de Hugo était clair, synthétique, et l'histoire du Berry se révélait ainsi peu à peu. Elle était ravie d'avoir pu entrer dans l'amphithéâtre. Elle n'avait pas de questions, elle écoutait...
Quand elle vit Mentaïg apporter un tonneau de poire, elle se dit qu'elle aussi en prendrait bien un petit verre, histoire de... bref, elle aussi avait soif, pas seulement le conférencier.
Revenir en haut Aller en bas
Hugoruth

avatar

Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Sancerre
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: La guerre de Cent ans   Jeu 29 Nov 2007 - 16:26

Après avoir avalé un verre de poire, la conférence continua

En 1418, Paris tombe aux mains des Bourguignons. Le Dauphin, dès l’assassinat de Jean sans peur en 1419 se réfugie en Berry, à Bourges, où il se sent en sécurité malgré la présence anglaise à Cosne sur Loire. Du côté de Sancerre d’ailleurs, les exactions sont terribles. L’abbaye de St Satur est ravagée et les moines exécutés, aucun d’eux n’ayant pu (ou voulu ?) révéler l’emplacement du trésor légendaire des lieux. Le 20 Octobre 1422, Louis VI décède et le Roy d’Armes proclame Henry roi d’Angleterre et de France. Le Dauphin se retrouve déchu. Mais si les armées du très jeune Henry VI sont les plus puissantes, Charles possède le soutien d’un peuple qui attend de lui protection et prospérité. Charles se retire à Mehun sur Yèvre, splendide castel bâti par son grand oncle, Jean de Berry. Il résidera entre Mehun et Bourges jusqu’en 1423. De cette époque, nous vient le surnom de « Roi de Bourges ». Le3 Juillet 1423, le jeune Louis naquît à Bourges et est baptisé en la Cathédrale St Etienne. Bourges est véritablement la capitale de la France, avec la convocation d’Etats généraux reconnaissant le Dauphin comme souverain légitime.
En 1429, alors que Charles VII se trouve à Chinon, une jeune femme nommé Jeanne va le trouver pour lui proposer de lever le siège d’Orléans et de l’emmener se faire couronner à Reims. Je passe volontairement sur son épopée qui ne concerne que très peu le Berry. A l’hiver 1429-30, elle est de retour en Berry, oscillant entre Bourges, Vierzon et Mehun. Elle réside lors de ses passages dans la capitale berruyère chez son ami, le Grand Argentier Jacques Cœur, dont je vais parler plus amplement dans quelques instants. Je conclu juste sur la relation entre Charles VII et Bourges en citant la « pragmatique sanction de Bourges », édicté en 1438 et qui affirme le gallicanisme, à savoir la possibilité pour le Roi de France de nommer lui même les évêques de son Royaume.

Comme je vous l’ai dit, Jacques Coeur naquît en 1395 dans une riche famille bourgeoise. Durant les premières années de sa vie, il se livre à des spéculations peu légales sur les monnaies frappées à Bourges, mais il est prit. Etrangement, il échappa aux amendes. Il épousa la fille du prévôt de la ville, Macée de Léodepart. Ce mariage le fit définitivement rentrer dans la Noblesse de la Ville. Avec la dot de son épouse, il se lance dans l’activité qui le rendra si riche : le commerce. Par une excellente connaissance des itinéraires maritimes et terrestres menant vers l’Orient et un sens des affaires rarement égalé, il fit vite fructifier son entreprise. De Montpellier principalement, ville où il fera bâtir une maison des marchands, ses « gallées » naviguaient vers Acre pour en ramener épices et autres produits rares et luxueux. Sa réussite lui permit d’être nommé Argentier de l’Hostel du Roi. C’est de ce poste qu’il fit la connaissance de Jeanne d’Arc. Il devint peu à peu le banquier de la Couronne, prêtant au Roi, à la Reine, à ses filles, mais aussi aux grands nobles. En 1456, quand Paris ouvrit ses portes à Charles, Jacques Cœur fut nommé maître de la Monnaie de cette ville. Il y fit fabriquer des écus d’or à la couronne dont la qualité leur permit de supplanter dans les transactions toutes les monnaies anglaises.

Il mit de l’ordre dans les fiances royales, qui en avaient bien besoin. Du statut de roturier, il s’éleva au statut de noble. Son blason est resté célèbre, mais moins que sa devise « A vaillant cuer vaillans rien impossible ». Il put acquérir de nombreuses mines argentifères dans le Lyonnais et il continua de s’enrichir considérablement. Il avança au Roi les subsides nécessaires à la reconquête de la Normandie. De cet épisode nous est connu cette phrase « Sire, tout ce que j’ai est vôtre ». Il se trouvait à cette époque à la tête d’un véritable empire commercial et était, dit-on, « l’homme le plus riche du Monde ». Il se mit aussi au service des pélerins, sécurisant leur voyage vers la Terre Sainte. L’appui du Pape Nicolas V à Jacques Cœur permit à ce dernier de consolider encore sa position. En 1443, il voulut montrer à tous qu’un roturier de naissance pouvait égaler un Duc en splendeur et commanda une superbe demeure en plein cœur de Bourges. En 1448, il sert d’Ambassadeur au Roi de France pour tenter de ramener la paix à Gênes, preuve que son influence sortait de la sphère financière.

Une telle richesse n’entraîna pas de quolibets de la part du peuple, qui le considérait comme honnête. Mais les nobles voyaient d’un mauvais œil ce nouveau noble s’enrichir, tandis que le montant de leurs dettes à son égard grimpait. Lorsqu’en 1450, Agnès Sorel mourut, on fit courir le bruit de l’empoisonnement par Jacques Cœur. Charles abandonna son Grand Argentier et put mettre la main sur les richesse du marchand. Mais l’accusation d’empoisonnement ne tint pas longtemps. On l’accusa bientôt de soutenir le jeune Louis dans son conflit avec son père, le roi. Il faut bien reconnaître que les secondes accusations étaient très vraisemblablement vraies, Louis et Jacques Cœur s’entendant très bien. Jacques Cœur représentait d’ailleurs tout ce que Louis XI aimait chez ses conseillers. Mais tant de hauts personnages lui devant de l’argent, le procès fut arrangé et Jacques condamné. Quoi qu’il en soit, Jacques est emprisonné mais parvient à s’échapper. Malgré l’intervention du Pape affirmant son innocence via une bulle, le berruyer doit fuir et se réfugia en Orient. Il mourut sur l’Île de Chio en 1456. Sa tombe nous est toujours inconnue. Charles VII, dit le Bien servi, le sera surtout par son Grand Argentier.


Dernière édition par le Lun 3 Déc 2007 - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilgaalad
Admin
avatar

Nombre de messages : 1881
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Sam 1 Déc 2007 - 11:57

Shocked Shocked Comment on sait qu'il est mort? Very Happy Very Happy Very Happy

Vraiment géniale cette conférence, on en redemande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentaïg

avatar

Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Sam 1 Déc 2007 - 13:03

Effectivement, Gilgaalad, on en redemande ! A quand la prochaine ?
Merci, Hugo !

Et, euh ... je vous rappelle que vous devez laisser un topo sur l'histoire de Sancerre, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valatar

avatar

Nombre de messages : 508
Localisation : Saint-Aignan
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Sam 1 Déc 2007 - 17:11

Je suis bluffé! C'est vraiment excellent. Merci beaucoup Hugo, très très beau travail. Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugoruth

avatar

Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Sancerre
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Dim 2 Déc 2007 - 11:18

Avec cette longue biographie de Jacques Cœur prend fin ma conférence. Il est tant de choses que j’aurais encore pu ajouter pourtant… Mais je ne peux décemment prétendre résumer l’Histoire du Berry en quelques pages et décide donc de m’arrêter là. J'espère que cela vous a intéressé et que vous avez appris un tant soit peu en m'écoutant. Cette Histoire que je viens de vous conter est la nôtre. Puisse cette conférence nous permettre de nous ressentir, tous, un peu plus berrichons que nous le sommes déjà!

Je vous remercie d’être venus, et me tient à votre disposition pour toute question qui vous viendrait à l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lio_techno

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 26
Localisation : RP: Sancerre; HRP: Liège
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Dim 2 Déc 2007 - 17:58

Félicitation Hugo! C'était vraiment remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricriultras

avatar

Nombre de messages : 182
Localisation : Albi Comté de Toulouse
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Lun 3 Déc 2007 - 1:02

Cricrit avait but pendant tout le temps de la conférence les paroles de Hugo.
Merci beaucoup, trés intéressant et magnifique, trés beau travail,
félicitations..
Elle alla saluer les personnes qu'elle connaissait et décida de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgepoilu
Admin
avatar

Nombre de messages : 5279
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Lun 3 Déc 2007 - 1:21

norf de norf, comment vais je retenir tout cela ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysandre

avatar

Nombre de messages : 1199
Localisation : Saint Aignan
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Lun 3 Déc 2007 - 9:49

Dès qu'il fût un peu isolé, Ysandre s'approcha d'Hugo afin de le féliciter pour son intervention.
Elle avait été agréablement surprise par son assurance et son érudition sur ce thème qui lui tenait tant à coeur.
L'homme s'exprimait clairement et avait manifestement passionné l'assemblée...


Merci de tout coeur Hugo, j'espère vraiment que tu nous fera à nouveau profiter de tes connaissances sous peu..
lui dit-elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aiwa2007

avatar

Nombre de messages : 167
Age : 34
Localisation : Saint Aignan
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mar 4 Déc 2007 - 8:28

merci pour ce discours
mais quelle belle éloquence.
on ne peut que rester bouche bée devant un tel orateur Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com
Johanara

avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   Mar 4 Déc 2007 - 16:47

Merci beaucoup Hugo! Cette conférence est une vraie réussite!

Merci à vous tous d'être venu si nombreux! Je vous tiens au courant de la prochaine conférence que j'organise!

A tres bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Histoire du Berry (jusqu'en 1453) - Hugoruth
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Force Ideal Ensemble Respect :: Rez-de-Chaussée - (Partie Publique) :: Amphithéatre Public-
Sauter vers: